La dimension cachée-Edward Hall

texte de 254 pages paru en 1966

Pour la petite histoire, j’ai trouvé ce livre dans une cabine téléphonique réaménagée pour la circulation des livres dans un village. J’ai même regardé tout autour de moi pour voir si quelqu’un voulait me passer un message. Hall je l’adore car il fait partie de la fameuse école de « Palo Alto », courant de pensée en psychologie qui s’intéresse plus particulièrement à la communication.

E.Hall est un anthropologue américain (1914-2009) connu pour avoir étudié et défini la « proxemie »: ensemble des observations et théories concernant l’usage que l’homme fait de l’espace en tant que produit culturel spécifique. C’est à dire l’étude des distances physiques dans les interactions en fonction de la culture et du statut des personnes.

Pour Hall, les individus appartenant à des cultures différentes ne parlent pas la même langue, ont leur propre système de communication et habitent des mondes sensoriels différents. Cela va se ressentir au travers de la distance sociale qu’ils vont mettre quand ils s’adressent à un interlocuteur, mais aussi au sens qu’ils vont le plus utiliser. C’est flagrant lorsqu’on part en voyage vers une culture totalement différente de la nôtre.

Hall nous invite à écouter les messages silencieux, à observer tout le non verbal et à nous questionner sur les notions d’agressivité, de territorialité, de promiscuité, de propriété privée ou publique via l’observation des animaux dits de contact (chien, chat, pigeon…) et sans contact (chauve-souris, hérisson…) et la comparaison avec l’homme.

Il est extrêmement fréquent aujourd’hui d’entendre parler de « bulles » pour parler des espaces personnels dont chacun a besoin. Hall est un des premiers avoir utilisé cette métaphore pour parler des distances sociales. Comme les distances de fuite, elles sont proportionnelles à la taille de chaque individu, et déterminées par ses particularités sensorielles et l’histoire de chacun. Le lézard fuit à 2 m, tandis que l’antilope fuit à 500m.

J’invite tous ceux qui se questionnent sur les distances, le mode d’entrée en contact avec l’autre, qu’il soit homme ou animal, à lire ce petit livre, disponible en poche pour quelques euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.