L’observation professionnelle des jeunes enfants- Un travail d’équipe- Anne-Marie Fontaine

Livre de 376 pages paru en 2016

Sur l’auteur: Anne-Marie Fontaine est psychologue et formatrice auprès des professionnels de la petite enfance. Elle a d’abord travaillé au CNRS avec René Zazzo dans le cadre du laboratoire de psychobiologie de l’enfant, puis a été maître de conférences en psychologie de l’enfant à l’université Paris-X. J’ai eu la chance de l’avoir comme professeur au cours de ma formation.

A qui s’adresse le livre? Il s’adresse sans équivoque à tous les personnels de la petite enfance mais plus particulièrement à ceux qui veulent vraiment venir des pros de l’observation car il est très technique et ressemble plus à un manuel. Avec sa couverture rigide, son grand format et son poids, c’est le genre de livre qu’on ne lit pas dans le bain, mais plutôt précieusement sur une table.

Sur le livre: Le livre part du constat suivant: dans les établissements d’accueil pour petits, tout le monde pense que l’observation est primordiale, mais en réalité elle est complexe à mettre en place: manque de temps, défaut de méthode, irrégularité, prise de note difficile à organiser, peur des préjugés, peur de coller des « étiquettes », sentiment de ne pas être légitime et soutenu, méfiance pour les mots « grilles » et « fiches » sont autant de freins au passage à l’acte.

Ciblé sur les comportements des enfants de moins de 3 ans il propose une méthodologie très précise qui distingue bien l’observation de la vigilance. A mon sens, cette méthodologie permet d’observer à la fois des enfants plus grands, des adultes mais aussi des animaux.

Voici les éléments clés de la démarche:

  1. cibler la question de recherche au travers d’une réunion d’équipe
  2. planifier l’observation et fabriquer une grille utilisable par tous
  3. observer/recueillir des données et noter en temps réel
  4. analyser les résultats
  5. répondre à la question, transmettre les résultats et se poser d’autres questions

L’observation est un instrument minutieux pour penser l’enfant et penser avec l’enfant. Il s’appuie sur de la théorie et de la méthode et permet ainsi de mettre de côté ses projections et interprétations liées à sa propre histoire. Il est important de multiplier les contextes d’observation pour avoir une vision plus précise, et voir l’évolution d’un comportement. Il faut garder en conscience que sa seule présence est un biais sur le comportement de l’enfant.

Ce livre propose tout le cheminement pour observer:

  • comment aider les bébés à attendre les repas?*
  • comment se déroule le repas?
  • comment occupent-ils l’espace?
  • quel est la place du doudou dans sa journée?
  • comment les enfants réagissent-ils face au conflit?
  • a quoi jouent-ils et avec qui?
  • la motricité fine et globale
  • comment interagissent-ils avec leurs parents, notamment dans les séparations et les retrouvailles?
  • quelle qualité d’interaction avec les enfants et les adultes?
  • quel est l’élément déclencheur d’un comportement?
  • comment l’adulte s’adresse t-il aux enfants?
  • comment se passe l’accueil le matin?

Observer est un atout pour l’équipe: Observer c’est se poser et ça fait du bien! L’observation met l’enfant au cœur de l’analyse des pratiques et sert de catalyseur pour le travail d’équipe. Elle permet de devenir collectivement plus conscients et d’aller au-delà de ses convictions, d’enrichir les discussions, d’expliciter sa pensée, de coopérer, de faire confiance à ses collègues, de déléguer.

En conclusion:

Observer c’est donner la parole à l’enfant et changer de regard. Observer fait évoluer le comportement car l’attention de l’adulte a une fonction contenante, ce qui en retour rassure l’adulte sur ses compétences. N’oublions pas d’observer ce qui va bien! car nous avons tendance à accentuer notre regard sur les problèmes rencontrés alors que chaque enfant fait des miracles au cours de sa journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.