Les principes toltèques appliqués aux enfants- Pour un mode de vie en harmonie avec soi et avec les autres-Florence Millot

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_20200227_224718-scaled-e1585669930343-1024x626.jpg.

Livre de 127 pages paru en 2017. Dessins d’Emmanuelle Pioli

Sur l’auteur: Florence est psychologue dans un cabinet libéral parisien. Elle est spécialisée dans la gestion des émotions et en communication bienveillante dans la famille. Elle est aussi formatrice auprès de professionnels de la petite enfance, le tout dans une approche « tête, coeur, corps ».

Le constat: En tant qu’adulte il est très difficile de se débarasser des injonction parentales et sociétales sur l’éducation. Celles qui nous dictent via les médias, les religions et la fameuse morale comment être, penser, se comporter, et quel masque porter.

Florence nous propose de prendre conscience de cela et de mieux décrypter le monde qui nous entoure, au travers d’un conte permettant de comprendre les 5 principes/accords toltèques.

Mais qui sont ces toltèques? C’est un peuple guerrier qui vécut entre 1000 et 1300 au Mexique. Il se démarqua par une sagesse basée sur les principes toltèques et une harmonie entre leurs têtes, leurs corps et leurs cœurs. Ainsi ils savaient être heureux, partager leur bonheur, être eux-même et se sentaient à leur place. Pour les toltèques, l’amour est source de guérison, d’énergie, il connecte à soi et au monde.

En quoi consiste les 5 accords toltèques? Miguel Ruiz, auteur mexicain a tenté de mettre en valeur ces accords dans son ouvrage. Je vous partage cette infographie qui ne figure pas dans le livre mais qui à mon sens apporte de la clarté.

Pourquoi expliquer ces accords aux enfants? Les enfants sont traversés par des émotions très fortes, doutent, ont peur de l’échec, ont le sentiment d’injustice, ne se sentent pas toujours bons et beaux, se sentent limités, se dévalorisent et se jugent, peuvent avoir une interprétation erronée du monde qui les entourent, et ont parfois du mal à communiquer. Il est donc intéressant de partager ces valeurs dès leur plus jeune âge en adaptant le discours et le support, et en commençant déjà par montrer l’exemple.

Comment faire passer le message aux enfants? Ce livre a fait le choix astucieux d’utiliser un conte initiatique qui permet de faire passer le message via des métaphores et des illustrations. Le conte retrace le destin de jumeaux guidés par deux mages, un bénéfique et un maléfique. Chacun d’eux va utiliser ses pouvoirs magiques pour faire et se faire du bien ou du mal autour de lui.

Si l’enfant est lecteur il peut incarner un personnage au cours de la lecture. Entre chaque chapitre, un décryptage est proposé pour les enfants, ainsi qu’un autre pour les parents, et des petits exercices ludiques permettant d’approfondir les notions, de les associer à la vie quotidienne, et de se mettre à la place de l’autre.

Le conte permet de travailler autour des préceptes suivants:

L’importance des mots pour bien communiquer: Parler c’est la vie, il est important de choisir avec soin les mots qui sortent de notre bouche et de les penser vraiment. Les mots doivent servir une cause noble. Les mots prononcés révèlent ce que nous pensons de nous-même et des autres. A chaque fois que tu utilises une parole contre l’autre, tu l’utilises contre toi. Avec une parole tu peux libérer, honorer, guérir, rassurer, te connecter aux autres.

Comment se protéger de paroles blessantes: Tu peux te fabriquer un bouclier mental. Parfois l’autre au travers de sa parole nous parle de lui-même. Dès fois on reçoit une critique qui vient pointer chez nous une vérité ou un manque de confiance en nous. Ainsi tu te rends compte que tu peux t’accorder plus d’amour.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_20200227_223402-scaled-e1585667590387-1024x631.jpg.
Pour te protéger des mots blessants tu peux te fabriquer un bouclier, mais pas une armure car il est important de rester connecté au monde

Comment dépasser ses sensations d’anxiété: En observant le réel et en déjouant la petite voix du scénario catastrophe qui créé chez toi du stress. Tu peux aussi t’imaginer plein de scénarios différents avec des issues plus ou moins gaies. Les suppositions sont le piège de l’imagination. Il faut mieux ne pas prêter d’intention à quelqu’un car tu ignores ce qu’il se passe dans sa tête.

Comment trouver sa propre justesse: En apprenant à respecter tes besoins du moment présent, et en respectant tes limites. Les jours où ton énergie est plus puissante, tu es en mesure de donner plus. Sois bienveillant envers toi même les jours où tu n’as pas d’énergie. Observe ta « météo intérieure » et les messages donnés par ton corps. De la même manière que tu t’habilles en fonction du temps, fais des activités en fonction de ta météo intérieure. Fais de ton mieux et tente de trouver un équilibre entre juste, trop et pas assez.

A qui s’adresse le livre? A tous les parents ou adultes qui accompagnent les enfants sur la voie d’une communication harmonieuse et d’une meilleure connaissance de soi.

Les petits plus de ce livre: Son tout petit prix à moins de 10 euros. Les dessins sont jolis, simples et très parlants aux plus petits comme aux plus grands. Le fait de prendre pour support le conte est un appel infini à l’imaginaire. Les enfants et les adolescents adorent être les héros de leurs propres histoires. Les métaphores employées et les exercices sont appropriés dès 7/8 ans et auront plus d’impacts sur des enfants aimant jouer avec l’imaginaire.

Les petits moins: le livre est construit selon une alternance conte/explications ce qui fait que lorsqu’on a envie de relire le conte en entier, il faut pas mal manipuler les pages. Pour que l’adulte puisse s’imprégner totalement du conte il me semble qu’une seule lecture du conte ne suffise pas, le temps de se familiariser avec. Il est aussi indispensable qu’il ait déjà fait la lecture du livre de Don Miguel Ruiz et se soit approprié les valeurs.

Pour aller plus loin: N’hésitez pas à aller visiter le blog pédagogieinnovante.com animé par Florence et de faire la lecture suivante: les 4 accords toltèques, la voie de la liberté personnelle de Miguel Ruiz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.